Plateforme franco-suisse en ligne JURAD-BAT

Votre boîte à outils Qualité de l’air intérieur et radon

Mardi 4 juin 2019

Événement de lancement

Diffusé en duplex

Où ?

Montbéliard, France

Delémont, Suisse

 

Quand ?

18h – 20h

Suivi d’un apéritif

Cette soirée d’inauguration marque la fin du projet Interreg V franco-suisse JURAD-BAT (2016-2019) réunissant une équipe pluridisciplinaire d’une vingtaine de partenaires.

Son objectif était de développer une plateforme en ligne transfrontalière sur le radon au sein des bâtiments de l’arc jurassien en considérant la qualité générale de l’air intérieur et la problématique de l’efficacité énergétique.

Cette boite à outils vise à informer le grand public, sensibiliser et former les professionnels de la construction et accompagner les collectivités locales et territoriales dans la gestion du risque.

Lors de cet événement, une démonstration vous permettra de découvrir le potentiel et les fonctionnalités de la plateforme développée pour répondre à vos besoins.

Programme :

Première partie : Aboutissement du projet (en duplex)

  • Quelques mots sur le projet JURAD-BAT
  • Présentation de la plateforme et démonstration
  • Retours d'expérience de participants à la phase de test

Seconde partie : Regard vers l’avenir (en local)

  • Table ronde : Intérêts d'un outil collaboratif franco-suisse et perspectives d'avenir

Inscription :

Cette manifestation est gratuite. Toutefois, pour des raisons d’organisation, l’inscription individuelle est obligatoire pour tous les participants via le formulaire.

Inscription event Jurad-Bat
Pays *
Format : +33 1 23 45 67 89 (F)/ +41 12 345 67 89 (CH)
Par votre inscription, vous autorisez le projet JURAD-BAT et ses partenaires à vous informer de leurs acivités.
Dans quelle ville voulez-vous participer à la manifestation? *

Le projet JURAD-BAT est soutenu par le programme européen de coopération transfrontalière Interreg France-Suisse 2014-2020 et a bénéficié à ce titre d’une subvention européenne (Fonds européen de développement régional) et fédérale couvrant respectivement 62% du coût total français et 19% du coût total suisse du projet.